Pourquoi Holm & Laue ?

Notre fondement est notre expertise combinée à une passion pour l’élevage des veaux.

Notre moteur est notre volonté d’innovation et notre désir de nous améliorer constamment.

Travailler ensemble en partenariat est une condition préalable à notre réussite.

Vous vous efforcez d’élever vos veaux de manière saine et efficace et vous souhaitez devenir encore meilleur ? Alors nous aimerions échanger des idées avec vous.

« Je m’appelle Hans Joachim Holm, associé et directeur général de Holm & Laue.

Les veaux sont ma passion. Des veaux en bonne santé, de la naissance jusqu’au sevrage du lait !

C’est pourquoi chez Holm & Laue, nous nous concentrons sur les besoins individuels et naturels de chaque veau. Le résultat de nos efforts : Vos veaux grandissent en bonne santé et sont forts.

Je suis fier de voir que l’on parle de nous comme d’experts en veaux et de leaders technologiques. Nous vous invitons donc à utiliser nos connaissances pour optimiser l’élevage et l’allaitement des veaux dans votre exploitation également. Nous affirmons que vous pouvez gérer les performances et la santé de vos animaux à l’aide d’une technologie de pointe. Nous voulons que vous soyez capable de prendre des décisions commerciales sur la base de données et de chiffres clés.

5 raisons pour lesquelles vous devriez travailler avec nous :

Vous appréciez la coopération dans un esprit de partenariat !

Ensemble et avec nos partenaires commerciaux, nous élaborons la solution d’allaitement ou de parc adaptée à vos veaux. Si des conseils personnalisés et un service compétent sur place sont aussi importants pour vous que pour nous, nous sommes votre partenaire idéal.

Vous recherchez une solution individuelle qui vous convient !

Que vous soyez à la recherche d’une solution pour vous soulager dans l’allaitement par seaux et qu’un Taxi-Lait vous convienne, que vous soyez intéressé par l’allaitement automatique avec le distributeur automatique de lait ou par l’utilisation de lait entier pasteurisé : ensemble, nous trouverons la bonne solution. Promis !

Vous recherchez un concept global pour l’élevage de vos veaux ?

Outre l’allaitement des veaux, nous proposons également des systèmes d’élevage et des solutions de parcs à veaux qui vous conviennent. Un élevage en plein air sain, avec des niches à veaux spacieux, des igloos et des vérandas, vos veaux deviendront des génisses en bonne santé. En effet, outre les techniques d’allaitement, un système d’élevage bien pensé est la garantie de votre réussite dans le parc à veaux.

Vous voulez mener votre exploitation dans l’avenir !

« Ce que vous pouvez mesurer, vous pouvez aussi le gérer ».

Notre technologie est intuitive et vous permet d’obtenir facilement des chiffres clés importants sur différents supports. Les outils d’évaluation vous fournissent la base de vos décisions commerciales.

La qualité et la fiabilité sont importantes pour vous -

pour nous aussi ! Parce que vous devez pouvoir compter sur votre technologie d’allaitement tous les jours. C’est pourquoi nous attachons une grande importance à la qualité de nos produits. Leur longévité et l’amélioration considérable des résultats de l’élevage de vos veaux vous permettront de rentabiliser rapidement votre investissement. Si jamais il y a un problème technique, nos partenaires de service fourniront une solution immédiatement. Vous pouvez vous y fier.

Jalons de l’histoire de Holm & Laue

1991Création de l'entreprise et développement des distributeurs automatiques de lait HL 2000 et HL 25
1994Gestion de l’alimentation en fonction du poids sur le distributeur automatique de lait
1996Distributeur automatique de lait HL Joker
1998Igloo de grande capacité pour 15 veaux
2000Distributeur automatique de lait H&L 100 comme premier distributeur automatique pour 4 stations
2002Concept de parc en plein air système igloo
2004La véranda igloo, le premier parc à veaux mobile
2005Présentation du Taxi-Lait
2006La fonction Pasteur s’ajoute aux options du Taxi-Lait
2009Coopération avec Calf-Tel et développement du Jardin des Veaux et de la véranda MultiMax
2010Coopération avec ColoQuick et présentation du premier concept colostrum holistique
2011Ajout de la clôture FlexyFence à la niche Calf-Tel
2013Introduction du premier programme de gestion en ligne CalfGuide
2015Introduction de la StationHygiène pour le H&L 100
2016Taxi-Lait 4.0 avec SmartMix et Smart-ID
2016TwinHutch : la première niche pour veaux en mini-lots de 2 à 3 veaux
2018Coopération avec Calf-Star et présentation du DoubleJug
2019Introduction de l’innovant distributeur automatique de lait CalfExpert
2020Développement du ConceptBarn
2021Le système de pesée WeightControl complète la gamme de produits
2021Capteur Brix-TS pour déterminer la teneur exacte en matière sèche dans le CalfExpert

Des voiliers, des joueurs de ping-pong et des portes de cave trop petites

Les premières années chez Holm & Laue – par le professeur Hans-Joachim Laue

Prof. Dr Hans-Joachim Laue

La création de l'entreprise remonte à 1991. J'étais alors professeur à l'université des sciences appliquées de Kiel. L'étudiant Achim Holm m'a rendu visite dans mon bureau en juin 1991, à la recherche d'un sujet pour sa thèse. J'ai eu l'idée que la croissance des veaux pourrait être une variable de contrôle pour l'alimentation avec du lait. Ensemble, nous avons réfléchi à la solution technique d'une balance qui mesurerait le poids corporel des veaux lorsqu'ils boivent.

Grâce à mon hobby, la construction de bateaux, j'avais un atelier très bien équipé dans ma cave. C'est là que nous avons construit, ou plutôt « bricolé », le premier distributeur automatique de lait.

Le distributeur automatique fonctionnait sans électricité ! Il était composé de trois pots. L'un contenait du lait, le second de l'eau. Au-dessus de ces deux récipients étaient suspendus deux corps de refoulement. Un troisième pot menait directement à la tétine pour les veaux. Devant la tétine était monté un marchepied à ressort sur lequel les veaux montaient pour boire. Lorsqu'un veau marchait sur le marchepied, le corps de refoulement situé au-dessus du premier pot poussait le lait dans le troisième pot. Grâce à cette technique, seules de petites portions étaient distribuées, ce qui limitait la consommation de lait. Lorsqu'un veau d'un poids corporel plus élevé marchait sur le marchepied, de l'eau était transportée dans le troisième pot en plus du lait, car le deuxième corps de refoulement poussait également dans le deuxième « pot d'eau ». Les veaux plus lourds recevaient ainsi un lait plus dilué.

Au cours du développement, nous nous sommes toujours heurtés à des problèmes et à des impasses. Mais lorsque nous ne savions plus quoi faire, nous faisions une partie de ping-pong dans la pièce voisine jusqu'à ce que de nouvelles idées ont surgi.

En mai 1992, le distributeur automatique de lait a été utilisé pour la première fois dans le cadre d'un travail de diplôme. Le travail consistait à comparer un groupe « consommation à volonté » et un groupe de dilution. Les résultats ont été très bons, puisque la consommation a été réduite d'environ 30 %, tandis que les gains de poids étaient presque identiques.

Cependant, nous avons ensuite vécu un événement clé décisif : lors d'une visite à l'étable expérimentale, l'étudiante a rapporté qu'elle regrettait de ne pas savoir quel veau avait bu et quel veau n'avait pas bu. C'est là que nous avons compris : nous avions atteint l'objectif d'économie, mais nous n'avions aucun contrôle de chaque animal ! Sur le chemin du retour de l'exploitation à l'atelier de la cave, ce premier distributeur automatique était devenu inacceptable pour nous !

Nous nous sommes donc remis au travail et avons conçu le prochain distributeur automatique avec reconnaissance de chaque animal. C'est alors que nous avons essuyé un nouveau revers : nous l'avons construit si grand et si lourd qu'il fonctionnait en principe, mais ne pouvait pas passer par la porte de la cave ! Ce distributeur automatique n'a donc pratiquement jamais servi.

Pour le distributeur automatique suivant, nous avons misé sur l'électronique. Un double stand avec du lait provenant d'un réservoir avec reconnaissance des animaux et mesure de la quantité de lait. Cette fois, avec un design plus léger fait de capots en plastique, que nous avons emprunté à la construction navale.

En automne 1992, Achim Holm a enfin pu rédiger sa propre thèse sur le thème « Comportement et développement des veaux sur un distributeur automatique de lait informatisé avec saisie intégrée du poids des animaux ».

À cette époque, Achim Holm était confronté à une décision importante : devrait-il accepter une bonne offre d'emploi dans une grande entreprise après ses études ou oser se lancer avec moi dans l'aventure incertaine de l'indépendance ? Le 4 mai 1992, nous avons officiellement créé la société Holm & Laue.

Grâce à un prêt de ma famille, nous avons pu réaliser en 1993 les premiers travaux de construction de bureaux et d'un atelier dans l'ancienne ferme laitière de la famille Holm, dans l'ancienne étable à veaux. Nous avons également reçu une importante aide financière du ministère de l'Économie, mais cela n'a bien sûr pas suffi.

À ce moment-là, nous n'avions pas encore pensé à la vente de notre distributeur automatique. Nous voulions simplement résoudre le problème d’allaiter les veaux en fonction de leur poids avec un distributeur automatique de lait.

Le distributeur automatique de lait suivant consistait en une unité de mélange qui pouvait contenir et mélanger plus de 100 kg de lait en poudre. Dans un stand double, deux veaux pouvaient téter en même temps, ce qui était à l'époque une caractéristique unique.

Le 26 février 1994, nous avons inauguré nos nouveaux locaux à Moorweg et nous nous sommes présentés pour la première fois au salon NORLA en mai 1994. À l'époque, nous avons choqué nos clients potentiels, car nous ne voulions rien leur vendre, nous étions seulement à la recherche d'exploitations d’essai. C'était une époque folle, car tout ne tournait pas rond, loin de là. Nous avons dû apporter beaucoup d'améliorations, mais une fois les essais terminés, 5 des 6 exploitations d’essai ont effectivement conservé, puis acheté les distributeurs automatiques. C'était le début de la vente de la jeune entreprise Holm & Laue.

Très vite, les premiers collaborateurs ont également été engagés. D'abord à l'atelier, puis assez rapidement notre collègue Ina Fey, qui travaille toujours dans l'entreprise aujourd'hui, pour nous aider au bureau. Aussi notre collègue de longue date Volker Biss, qui, alors qu'il était encore étudiant, a transporté les premiers distributeurs automatiques de lait dans les exploitations avec la Mercedes de son père et les y a installés.

En 1995/96, nous avons développé le H&L Joker, qui pouvait alimenter jusqu'à 4 stations d'alimentation avec deux récipients de mélange. Ce produit a aussi rapidement attiré l'attention des distributeurs de matériel agricole.

Depuis lors, nous n'avons cessé de nous développer, de recevoir beaucoup d'encouragements et de soutien, d'essuyer des revers et de célébrer des succès. Aujourd'hui, nous livrons nos produits dans le monde entier. Grâce au soutien de nos formidables collaborateurs et de nos fidèles partenaires de distribution, nous pouvons améliorer chaque jour un peu plus l'élevage des veaux dans le monde entier. C'est une grande fierté pour moi et, bien sûr, pour tous mes collègues de Holm & Laue.